Maëva Mortier Ostéopathe D.O.

Maëva

MORTIER

Ostéopathe D.O.

L'ostéopathie pédiatrique à Steinfort

L’Enfant est soumis depuis sa naissance à divers contraintes et traumatismes. S’il s’adapte facilement à ces différentes situations, il n’en est pas moins affecté tant physiquement que psychologiquement. L' ostéopathie pédiatrique est là pour l'accompagner tout au long de sa croissance et de ces expériences.

Ostéopathie pédiatrique : de la naissance à l’adulte en devenir

Commençons par le commencement, la naissance. Bien que bébé soit également soumis à divers stress pendant sa vie in-utero (eh oui, bébé est dans sa bulle mais il ressent tout !), la naissance reste une étape importante dans le développement de l’Enfant.

L’accouchement est un véritable parcours du combattant, qui est plus ou moins difficile pour les familles. Bébé est soumis à autant de contrainte que maman : les contractions utérines, la descente dans le bassin, le passage par la symphyse pubienne et la sortie. Dans la plupart des accouchements on n’en reste là (fort heureusement !) mais pour peu qu’il y ait une complication, on ajoute les contraintes liées aux instruments obstétricaux ou à un court séjour en néonatologie.

Remarque : pendant une césarienne, bébé n’est pas soumis à toutes ces contraintes. Mais ça n’en reste pas moins un stress. Il passe d’un environnement confiné, sombre, humide, liquidien et peu sonore à un espace ouvert, clair, sec et bruyant. Le choc ! En plus de ça, les différentes fonctions de l’organisme sont stimulées lorsque le dos de bébé « racle » le pelvis de maman pendant qu’il sort. Cet effet stimulant n’est pas présent pendant une césarienne.

Enfin, bébé est né et tout va bien ! Il grandit en vivant ces expériences. Il tombe malade, il chute, il se relève, il mime ses parents, il porte son cartable, il commence à faire du sport, il chute encore, il porte un appareillage dentaire ou des lunettes, il se fait opérer des dents de sagesse etc etc. Tant de choses qui peuvent influencer son développement.

Par exemple, lorsque bébé a commencé le quatre-patte, il n’a pas bien positionné son pied droit. C’est passé inaperçu et en grandissant il a gardé ce positionnement, un pied droit tourné en dedans. Ou encore cet enfant qui s’est cassé le bras en jouant au basket. Pas de séquelle visible mais il n’arrive plus à marquer comme avant, son bras fracturé a gardé des tensions qui l’empêche de jouer. Et cette adolescente qui a porté un appareil dentaire. Après 3 ans de sourire « dent-fer », on lui pose une attelle à l’arrière des dents. Depuis elle a des problèmes de mâchoire et des maux de tête.


De la naissance à l’âge adulte, l’Enfant est soumis à de nombreuses contraintes que nous ne soupçonnons même pas. Il est alors intéressant de consulter en ostéopathie pédiatrique tout au long de sa croissance pour éliminer ces diverses tensions et l’accompagner du mieux possible.


Pourquoi consulter en ostéopathie pédiatrique ?

Voici une liste non exhaustive des différents motifs de consultation que l’on peut rencontrer au cabinet :

  • Bilan post-naissance,
  • Naissance difficile (instruments obstétricaux, séjour en néonatologie…),
  • Déformation du crâne (plagiocéphalie, brachycéphalie…),
  • Torticolis du nourrisson,
  • Troubles de la succion, régurgitations,
  • Troubles du sommeil,
  • Troubles du transit, coliques du nourrisson,
  • Chutes et trauma directs,
  • Douleurs abdominales (stress, constipation…),
  • Maux de tête, migraines,
  • Troubles de l’occlusion (appareil dentaire, attelle…),
  • Bilan ostéopathique (saison sportive, saison scolaire…).

Vous ne savez pas si vous pouvez amener votre enfant chez l’ostéopathe ? Contactez-moi pour plus de renseignement.


Malcare WordPress Security